Les aviateurs tahitiens de la Grande Guerre

Les ailes françaises vont compter dans leurs rangs des aviateurs natifs de Tahiti : Adrien Lepage et Henri Cadousteau.

Adrien Simon Jean-Baptiste Lepage, incorporé en mars 1915 dans les chasseurs alpins passe à l'aéronautique militaire en octobre 1917. Il suit la formation militaire et théorique à l'école militaire d'aviation de Dijon-Longvic, obtient son Brevet de pilote militaire à l'école militaire d'aviation d'Ambérieu...

@ suivre Poilus tahitiens Jean-Christophe Teva SHIGETOMI

Il se tue malheureusement  le 28 juin 1918 au cours d'un accident aérien, sur le territoire de Gouillons (Eure-et-Loir). Adrien Lepage est titulaire de la Croix de Guerre et a une citation à l'ordre du Régiment.

Henri Cadousteau, forgeron de métier, mobilisé quitte Nouméa sur le vapeur Gange, le 3 décembre 1916 pour être affecté successivement dans divers régiments d’infanterie coloniale. Admis le 4 janvier 1918, comme élève pilote, Henri Cadousteau passe son Brevet de pilote militaire qu’il obtient à l'école militaire d'aviation de Châteauroux, le 18 avril 1918, passe au 1er groupe d'aviation de l'aéronautique militaire, le 19 décembre 1917...

@ suivre Poilus tahitiens Jean-Christophe Teva SHIGETOMI

(...) Henri Cadousteau est nommé Caporal, le 10 septembre 1918, passe pilote du GDE du 19 juillet au 23 septembre 1918 puis pilote de l'escadrille SAL 50 du 23 septembre 1918 au 8 mars 1919 (...)  Lorsque le pilote Henri Cadousteau reçoit son affectation à la SAL 50 en septembre 1918, l’escadrille vole sur des Salmon 2A2 et des bimoteurs Letord 2. Henri Cadousteau appelle son avion Salmon 2A2 Tahiti. Henri Cadousteau passe sergent, le 8 novembre 1918. Il est cité le 31 décembre 1918 à l'ordre de l'aéronautique ....

Henri Cadousteau et son mécano

Collection privée

Henri Cadousteau est le premier des pilotes Tahitiens. Il est aussi l’un des rares Tahitiens à avoir ramené avec lui une épouse française.

  @ suivre Poilus tahitiens Jean-Christophe Teva SHIGETOMI

Des parents de résidents de Tahiti auront été aussi des aviateurs de la Grande Guerre.

Ainsi, Emmanuel de Balmann,  le frère de M. de Balmann comptable de la maison Emile Martin a été aviateur à l'escadrille V. B. 113. Il est plusieurs fois cité à l’ordre de son groupe...

@ suivre Poilus tahitiens Jean-Christophe Teva SHIGETOMI

James Norman Hall et Charles Bernard Nordhoff, les auteurs des livres cultes Mutiny on the Bounty et The Hurricane ont été engagés respectivement dans l’escadrille La Fayette et dans le La Fayette Flying Corps. 

James Norman Hall

Fonds Nancy Hall

Charles Bernard Nordhoff

Fonds Nordhoff